Ces petits riens qui nous gâchent la vie : les sons électroniques


ImageJe ne parle pas de musique électronique, mais de bruit d’un autre genre : ces *bip*, *dzzz*, *tut* – et autres *plop*, pour les plus récents – qui ont le don de ruiner systématiquement le bon moment que l’on passait jusque là. Avouons-le, nous avons tous eu, au moins une fois, envie de gifler les hauts-parleurs de notre ordinateur, l’intégralité de notre équipement électroménager et le voisin qui perce des trous dans le mur à minuit et demi.

Voilà un phénomène que l’on appelle aujourd’hui le trolling au quotidien. Ce mot n’est pas particulièrement doux à l’oreille mais a le mérite d’être clair quant à son sens. Puisqu’il faut encore des exemples, voilà mon palmarès du pire du pire des sons électroniques inopinés et parfaitement indésirables :

1. Dîner entre amis, vous recevez. Alors que vous refaites le monde autour d’un verre et de quelques biscuits, soudain *bip* le plat de *bip* résistance vous *bip* annonce qu’il va brûler. (Et encore, le pire après, ce serait plutôt le « tu peux y aller, s’il te plaît » qui vous est adressé par votre voisin de banquette.)

2. Absorbé par une occupation quelconque, vous n’entendez pas le *dring* annonçant un visiteur. Celui-ci est si enthousiaste à l’idée de vous voir qu’il tapote We Will Rock You sur votre sonnette, jusqu’à ce que vous arriviez (fonctionne aussi avec une porte en bois).

3. Vous vous apercevez que votre téléphone portable est resté en mode « normal » quand ce contact qui ne supporte pas d’être laissé plus de dix minutes sans réponse commence à vous harceler sérieusement ; je vous laisse le choix du bruit ici, c’est votre appareil.

4. Dans la même série, ce fameux coup de téléphone qui vous réveille entre deux moutons bleus qui font de la plongée sous-marine et la vision d’une chaussée en revêtement Tefal. Évidemment, vous trouvez au bout du fil un salarié du télémarketing. [Situation globalement valable avec un réveil agressif.]

5. Le meilleur (!) pour la fin : vous écoutez bien fort, sur votre ordinateur, cette chanson que vous aimez tant. Vous avez atteint un état de pâmoison avancé lorsque vous recevez ce message sur Facebook, cette notification de l’antivirus qui saccage absolument tout.

Compagnons d’infortune, je vous propose la révolte. Revenons au Moyen-Age et éclairons-nous à la bougie, mais, par pitié, imposons le silence à nos bijoux de technologie ! A ceux qui sont intéressés pour former un groupe de pression pour inverser la tendance, envoyez un courriel à l’adresse tousenmodemute@sourds-mais-heureux.net. A bientôt !

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Divers

5 réponses à “Ces petits riens qui nous gâchent la vie : les sons électroniques

  1. Rabdalah boudia

    Bonne idée! Mais juste un seul pb: comment on va écouter notre groupe préféré sans technologie ? On le fait venir?
    Nn tkt j’rigole! Excellent article !! 🙂

  2. Axelle

    j’adore;)

  3. patou

    bonjour
    je suis tout à fait d’accord avec vous. je comprends qu’on y a trouvé une utilité quand un nouveau produit arrive sur le marché.
    je donne toujours l’exemple du micro-onde : on met un café dans le micro-onde et bip on nous rappelle qu’il est chaud, magique!!!
    oui mais ça fait vingt ans que je fais ce geste (je mets au microonde un produit et je le ressort) ok j’ai plus besoin du bip, je me rappelle ce que j’ai mis au micro-onde
    heureusement sur le micro-onde on peut l’enlever ce bip!! yes un de moins!!!
    et les autres bruits sonores!

Poster ma réaction

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s