Dis-moi quelle musique tu écoutes, je te dirai qui tu es


Véridique ! On voit de plus en plus fleurir des idées comme celle-là. J’ai lu un de ces articles, je vous préviens, ça envoie du lourd. Voici donc un florilège représentatif de la compétence des psychologues d’aujourd’hui, classé par style.

1. Celui qui écoute du classique est un rebelle.

Eh oui, si l’on se fie à ces études plus ou moins fantaisistes, ce serait le punk du quartier qui mettrait Haendel à fond dans son salon. Du coup, sa grand-mère écouterait Daft Punk dans son casque hi-tech rouge pétant -transvaluation oblige ! Sans rire, selon la même étude,

2. Celui qui écoute du rock est conformiste et plutôt gnangnan.

Ce avec quoi je suis relativement d’accord : justement, puisque écouter du rock est cool, ce genre de musique devient indirectement un moyen d’intégration. On peut observer ce simple fait à la sortie de tous les collèges et lycées. Et ce n’est pas tout : si c’est vintage, c’est mieux ! Attention, pas Abba ou Brassens, c’est poussiéreux tout ça. Non, les Beatles, les Stones et toute la clique, là, on atteint le Nirvana.

3. Même diagnostic pour rap, hip-hop et reggae.

Étonnant, n’est-ce pas ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas celui qui écoute Bob Marley en fumant des joints qui défie l’autorité. Mais il lui reste tout de même la créativité et l’extraversion.

4. Mention spéciale pour le jazz !

Évidemment, je ne pouvais pas le contourner. Créativité, confiance en soi, décontraction et extraversion, voilà ce qui caractérise les amateurs de Sinatra. Chauvinisme jusqu’au-boutiste, je ne vous donne pas les défauts associés. Si vous voulez savoir pourquoi, c’est là que ça se passe. Un petit détour par

5. La musique militaire et religieuse.

Déjà, c’est vraiment cocasse d’avoir regroupé ces deux styles de musique qui sont tout à fait différents ! C’est presque un non-sens. Bref, au moins, ceux qui en écoutent sont sûrs d’eux (tu m’étonnes) et travailleurs (même remarque). Par contre, ils sont plutôt égocentriques et conformistes… Petite dédicace à la gent cléricale qui me lira.

Mais il faut bien que je finisse par le plus drôle :

6. Les rebelles écoutent Lady Gaga et Nicki Minaj.

C’est sûr, il y en a que ça flatte de lire ça. Enfin, tout de même, faut pas pousser. N’allez pas me faire croire que les boîtes de nuit sont un lieu de rébellion ! Et puis, il y a eu une telle uniformisation des goûts musicaux depuis dix ans qu’aujourd’hui, écouter cette daube est devenu la norme. Celui qui n’aime pas tel ou tel groupe de house ou de techno est mis au ban de la société. Enfin, les vrais rebelles, les vrais, ce sont les métalleux. Ça me paraît déjà plus crédible.

Voilà, vous avez profité de cette étude toute récente -qui restera certainement au fond d’un tiroir poussiéreux du ministère de la Culture, car c’est pour lui qu’elle a été menée. Comme quoi les psys et les sociologues n’ont vraiment rien d’autre à faire… Rassurez-vous si vous avez tenté de vous identifier dans cette enquête : en ce qui me concerne, je serais un paradoxe à tendance schizophrène si je devais les croire.

On n’arrête pas le progrès !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Détente !, Questions existentielles

Poster ma réaction

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s