Droit comme un « I »… et gauche comme quoi ? Un spaghetti trop cuit ?


Promis, je ne parlerai pas de politique ici. Pas même d’actualité. Simplement, je me disais que l’opposition entre droit(e) et gauche est présente partout dans la société, dans des expressions souvent pas très gentilles pour la confrérie des gauchers dont je fais moi-même partie. N’attendons pas plus longtemps, voici l’objet du délit :

Déjà, je vous rappelle la discrimination anti-gauchers qui a existé jusqu’aux années cinquante et peut-être encore maintenant. Pourquoi ? Nul besoin de se défendre contre nous, en cas de guerre civile, avec nos 8% tout mouillés, on n’ira pas bien loin…

Encore plus injuste, le lexique de la droiture morale ! On est droit dans ses bottes, on étudie le droit, on avance dans le droit chemin… Imaginez une seconde une société où l’on pourrait étudier le gauche, ça changerait, non ?

Quant à parler d’être gauche comme une qualité, faut pas rêver. Au contraire, tout ce qui est gauche est nul, maladroit, sinistre même d’après le mot latin sinistra qui signifie… gauche, je vous le donne en mille ! Si ce n’est pas une conspiration, ça… Dès l’Antiquité, ils se sont mis à 11 contre 1 (et encore) pour nous taper dessus. Non pas que je veuille me poser en martyr, mais tout de même, il y a comme de l’abus dans l’air.

Pour en revenir à la gaucherie dont les gauchers font preuve, les droitiers, eux, ont une grande dextérité, c’est bien connu. Ah ! Trouvez-moi une qualité qui descend de la gauche et je vous offre une moufle -la gauche, bien entendu. *Jeu-concours !*

ImageLui, il était gaucher. Comme quoi !

Dans la même lignée, on est ambidextre et pas ambigauche (ce serait plutôt pour ceux qui écrivent comme des pieds, quelle que soit la main qu’ils utilisent… encore un mot méchant et gratuit). On se lève du pied gauche. On a deux pieds (ou deux mains) gauches. A les croire, les gauchers passent vraiment de sales journées.

Je pense que vous avez compris le principe, à présent. Et encore, on en trouve tous les jours, j’en ai sans doute oublié des milliers au moins ! [D’ailleurs, s’il vous en vient à l’esprit, envoyez-les moi, je me ferai un plaisir de les ajouter.] Alors, comme on a éradiqué de notre belle langue les termes tels que tête de nègre ou encore congolais, je demande que toutes les expressions gratuitement sarcastiques à l’égard des gauchers soient remplacées. Même pas peur.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Détente !, Exercices de style, Questions existentielles

Poster ma réaction

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s