Archives mensuelles : mars 2013

L’UMP ferait mieux de tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de parler


« Le plan de l’UMP pour déstabiliser Manuel Valls », telle était la une du Monde du 27 mars. En lisant ce titre, une question m’est venue à l’esprit : pourquoi l’opposition cherche-t-elle éternellement la ruine de ses adversaires ? C’est vrai, il n’y a pas trente-six solutions ; ou elle cherche elle-même à prospérer, ou elle fait en sorte que l’autre côté ne prospère pas. Et comme à l’UMP, en ce moment, ce n’est pas la joie, une telle stratégie peut se comprendre.

Mais tout de même, je trouve que c’est aller un peu loin. De l’avis général, M. Valls est le seul ministre qui ne passe pas pour un charlot, le seul unanimement salué. Alors, pourquoi ce besoin de détruire à tout prix le semblant de crédibilité qui reste à la majorité au pouvoir ? Dans le contexte actuel, l’opposition devrait songer à créer un consensus plutôt que de sonner la charge à tout bout de champ sur la gauche.

En effet, aujourd’hui, une scène politique unie pour un pays uni vaudrait bien mieux. Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Questions existentielles, Questions, coups de gueule et polémiques

Au sujet du nombre de manifestants annoncé ce 24 mars…


Allez, je l’avoue. J’ai été incapable de résister à la tentation de suivre cette petite manifestation d’hier. J’avais promis de m’arrêter là en ce qui concerne le mariage pour tous, mais je voudrais tout de même écrire juste un dernier article sur le sujet. Un seul. Après, je vous donne ma parole, j’en aurai fini. Gaiement, donc, voici le baroud d’honneur !

Ce qui m’a sauté aux yeux, c’est sans aucun doute la foule qui s’est mobilisée si massivement. Très honnêtement, je m’attendais à voir moins de monde qu’en janvier : effet redondant, lassitude, diminution de l’excitation occasionnée, etc, autant de raisons qui m’avaient fait supposer -à tort ! que l’on ne trouverait que quatre pauvres péquenots avec des pancartes à l’Étoile.

Or c’était faux. Et combien faux ! En toute objectivité, même le plus vaillant défenseur de ce projet de loi ne peut nier qu’il y avait bien plus de monde que la dernière fois. Et ce, malgré toutes les polémiques au sujet des chiffres. Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Ça chauffe !, Questions existentielles, Questions, coups de gueule et polémiques

Changeons le monde ! Mais réfléchissons un peu d’abord.


Comme vous avez sans doute pu le remarquer, mon dernier article a déclenché une réflexion intéressante sur un sujet auquel nous avons tous plus ou moins déjà pensé en notre for intérieur -c’est pourquoi je vous invite vivement à réagir : changer le monde. Quelle est la meilleure manière d’y parvenir ? Tout simplement, le faut-il ? Des questions épineuses, j’en ai conscience. Et ici, c’est ma vision de la chose que je vous expose.

Je l’ai écrit il y a quelques jours : « changer le monde, je ne sais pas si c’est une si bonne idée que ça, au fond. » Et là réside certainement le principal de ma pensée. En fait, tout dépend quel sens on donne au mot changement. Si c’est détruire ce qui a été fait jusqu’ici pour rebâtir entièrement un nouveau monde, une nouvelle société, alors ce changement est vain et voué à l’échec. Parce que c’est se bercer d’illusions que de penser pouvoir avancer à reculons. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Questions existentielles, Questions, coups de gueule et polémiques

La Vieille France est-elle ringarde ?


Vous l’aurez compris, ce sont nos traditions qui sont en question ici, notre culture, nos valeurs fortes. J’en viens à me poser cette question aujourd’hui avec un brin de désespoir : en effet, si nous pouvons appeler traditions nos traditions, c’est bien parce qu’elles ont perduré jusqu’ici. Elles ont traversé les siècles depuis la création d’une identité nationale forte, presque tangible. L’intemporalité, voilà ce qui les caractériserait donc le plus justement. Et pourtant, elles n’ont jamais été autant remises en cause que depuis vingt ans. On les accuse de tous les maux, et avec tous les mots, possibles : dépassées, old-school, ringardes, moyenâgeuses, arriérées, pestiférées… A tel point qu’aujourd’hui, elles tiennent la place peu convoitée de bouc émissaire de notre charmante société, place qu’ont occupée avant les monothéismes et les financiers –laissez-moi réfléchir : en fait, non, c’est encore le cas. Peu flatteur, n’est-ce pas ? Tout ça pour une pointe de galanterie et une petite dose de moralité. Affligeant. Lire la suite

8 Commentaires

Classé dans Questions existentielles

Un nouvel accès de bonne humeur : chronique d’une conférence fort sympathique !


Je l’avoue, j’ai hésité avant de me relancer sur un tel sujet, et surtout aussi rapidement. Mais il arrive un moment où l’on ne peut plus se débiner. Voici donc un petit coup de gueule (encore un !) à propos d’une conférence donnée par une infirmière sur la bioéthique.

Je n’irai pas par quatre chemins. Cette conférence relevait certainement davantage de la propagande que d’une réelle volonté d’information. En effet, pendant plus d’une heure, j’ai entendu cette brave conférencière du dimanche raconter ses sornettes et se contredire elle-même, jusqu’à un point où, tous les auditeurs, nous avons bien failli nous lever de notre chaise et partir en claquant la porte un par un.

Mais, puisque l’on ne combat jamais mieux un adversaire que lorsqu’on l’a laissé parler, et écouté, auparavant, j’ai concentré presque toute mon attention -le reste étant pour l’horloge, sur ses propos. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Ça chauffe !, Critiques

La petite unité qui voulait devenir centaine (historiette gaie et légère)


Il était une fois, il y a bien longtemps, un petit 1 qui vivait dans une lointaine contrée. Utopiste et surtout ambitieux, il avait de superbes idéaux et croyait fort en l’avenir… Bref, il aspirait à changer le monde ! Mais une révolution ne se fait pas seul. Il en vint donc à penser : « Comment me rendre 100, comment me rendre 1000 ? »

Pendant des mois il chercha, sans succès, à se multiplier.

Puis un jour, alors que la désillusion le menaçait au plus au point, il eut une idée. Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Critiques, Questions existentielles